Addiction et jeux 🙃

je suis complètement d’accord avec toi Ginie, d’ailleurs, sans vouloir jeter la pierre sur personne, j’y crois pas trop quand je vois des publications des joueurs qu’ont arrêtés du jour au lendemain de joueur, je pense que c’est un long processus et qu’on avance très lentement, en essayant d’y mettre des freins, en occupant son temps avec autre chose que le jeu, en se disant en permanence qu’avec 100,200 on peut faire plein de choses et qu’au casino on va 80% du temps le perdre en moins d’une heure, Je suis addict aux jeux de casinos depuis de longues années et c’est seulement maintenant que j’arrive parfois à faire un retrait ou mettre des barrières pour jouer moins. c’est seulement maintenant que je commence à pouvoir m’en passer pendant deux ou trois semaines, même si c’est très difficile pour moi. C’est seulement maintenant que j’arrive à voir l’argent dans mes mains et à me dire non tu ne partiras pas en courant acheter un ticket pour jouer. C’est comment tu viens d’écrire, ce sont des petites victoires mais qui me ramèneront un jour peut-être à la guérison!

2 « J'aime »

Peut-être ont-ils envie d’y croire ?
Peut-être que sur du court terme, effectivement, ils résistent et se persuadent qu’ils sont guéris ?
Mais je suis également persuadée que c’est un long travail sur soi, qui demande beaucoup d’introspection et parfois un gros coup de pouce extérieur…
Au moindre petit problème, à la moindre contrariété, un addict (qu’il le soit au jeu ou autre chose) va vouloir chercher du réconfort dans son addiction. C’est humain. Le jeu, l’alcool, le tabac, le shopping, la bouffe… c’est un peu comme un doudou pour un bébé. On se noie dans son excès pour oublier autre chose et se rassurer.
Je pense que progresser lentement mais sûrement, par de petits gestes et habitudes simples (résister une fois sur deux lorsqu’on veut déposer, par exemple…), entraîne moins de frustration qu’un sevrage brutal.
Evidemment, il faut aussi prendre en compte la personnalité du joueur et son mode de vie, c’est pourquoi il n’y a pas un mode d’emploi unique pour tous… mais tu me sembles avoir trouvé le tien, @icoaraci99 :wink:
Le jeu doit être remis à sa place (= un loisir, qu’il faut pratiquer sans excès)…
Et si ce n’est pas possible, alors il faut faire sans, ce qui est un long processus.
Mais je suis persuadée que tu y arriveras !
Un pas après l’autre :wink:
Et si tu recules d’un, la prochaine fois, tu avanceras de deux ^^

Merci Ginie, c’est ça que j’aime chez sos, j’ai vu des psys, je me suis interdit des casinos terrestres, j’ai pris des antidépresseurs, rien de tout ça ne m’a fait arrêter de jouer, aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir avancé d’un tout petit pas grâce à sos,le fait de lire le témoignage d’autres joueurs, leurs victoires, leurs désarrois mais fait prendre conscience que je ne suis pas toute seule, m’ont donné des forces pour lutter et même si je n’arrive pas à m’arrêter au moins à contrôler mes pulsions.
Mais ce n’est pas fini et je ne sais pas si un jour j’arriverai, mais je continue d’essayer.

1 « J'aime »

Bonjour
Oui moi aussi j’ai tenté de me soigner,anti depresseur également, psychothérapie mais rien n’y fait,c’est très profond .là par exemple, je ne peux plus jouer car plus de sous et bien j’y pense sans arrêt du matin jusqu’au soir à me demander si je ne vais pas devenir folle. Rien que de voir mon état, ça me fait peur!Mon mari me connaissant me propose de m’acheter tout ce dont j’ai besoin mais pas de coupons ni d’argent alors je fais la tête :expressionless:.Et je compte les jours pour finir le mois :tired_face:

Bonjour Yasmine, essayer d’occuper votre temps avec une activité, trouver quelque chose que vous aimer faire, sport, cours d’yoga, autre chose. Moi, j’aime les balades dans la forêt, j’adore la nature, j’adore les séries. Sinon si vous n’arrivez pas jouer en mode démo, parfois ça calme l’envie de jouer.
C’est vrai que c’est difficile de ne pas penser au jeu, mais si vous tournez en rond, c’est encore plus difficile, je vous souhaite bon courage et je vous envoie plein d’ondes positives.

Bonjour,

Et il a raison.
Il ne faut pas qu’un proche entretienne cette dépendance.

On est dans l’addiction pure et dure, qui tourne à l’obsession. Il faudrait dévier en partie l’attention porté au jeu vers autre chose de plus « sain » et moins coûteux…
Tu as d’autres centres d’intérêt, @Yasmine ?

Un centre d’intérêt oui je dirais mes enfants mais ils sont grands donc ils vont à leurs occupations. Sinon mon petit boulot à mi-temps mais rien d’autre en particulier à part essayer de gratter des free spin par ci par là sur mes casinos et essayer de faire passer le temps .
Je suis vraiment addict au plus fort et plus aucune solution et ces idées noires qui me viennent de temps en temps .Je suis morte intérieurement.

Essaie de te reprendre car rien n’est jamais fini. :blush::blush::blush:
Une des choses qui me paraît importante dans ton cas semble être de retrouver l’estime de soi et de ne pas être si dure envers toi même.

Il faut essayer peut-être de prendre de la distance avec ce qui te fait souffrir pour mieux t’en sortir.

Si le jeu n’est plus un divertissement, que le plaisir qu’il t’apporte est moindre et que la douleur prime… :thinking::roll_eyes:
La c’est vraiment important de t 'orienter vers d’autres horizons au moins dans un premier temps jusqu’à ce que tu ailles un peu mieux .

Personne n’a dit que c’était facile mais tu peux tenter de faire de chaque petit moment d’abstinence une petite victoire , courage :blush::slightly_smiling_face:

Tu en as conscience et tu admets ton addiction, donc crois-moi, rien n’est perdu d’avance !
Tu as envie de t’en sortir ; ça, c’est un premier pas.
Il faut vraiment combler ce temps libre autrement que par le jeu.
Tu aimes quoi ? Tu es attirée par quels loisirs ? Plus jeune, tu n’as jamais été tentée par des activités qui n’en sont restées qu’au stade d’envie ? C’est peut-être le moment de s’y mettre ^^

Oui je suis vraiment consciente de mon addiction et fort heureusement je me dis.
Bon déjà le faite de lire des commentaires ici ou là de joueurs addict m’aide vraiment et me soulage un peu .
Je suis ravie de pouvoir enfin exprimer mon ressenti sans être jugé ou prise pour une folle.
C’est déjà plusieurs petits pas de fait.
En vous remerciant par avance.

si tu ne peux pas être toi-même ici, au beau milieu des joueurs (certes derrière un clavier… mais cette « distance » s’avère aussi un atout, si tu éprouves des difficultés à exprimer tes émotions et sentiments de visu), où pourras-tu l’être ?
n’hésite pas, à chaque fois que tu as besoin de parler ; nous sommes là !

Je vois ce que tu veux dire Yasmine. Même quand tu as des proches adorables et qui ne te reprochent rien on entend en toile de fond la question qu’ils sont en droit de se poser d’ailleurs: « mais quel intérêt tu trouves à ça quand on voit ce qu’on aurait pu avoir pour cette somme? » Et c’est impossible à expliquer à quelqu’un qui n’est pas joueur. Du coup c’est vrai que ça soulage de pouvoir parler avec des gens qui comprennent :smiling_face_with_three_hearts:

Le jugement est pire encore si la personne a des problèmes financiers ou une situation professionnelle instable…
On admet qu’un accro à l’alcool ou au tabac puisse être financièrement dans une situation ingérable sans le juger comme on juge un accro aux jeux d’argent.
Pourtant, c’est bel et bien le même principe de besoin irrépressible.
Or, pour un alcoolique ou un tabagique, la société admet sans souci que cette dépendance est une maladie.
Tandis que pour un joueur, ça passe difficilement et beaucoup s’imaginent encore qu’il est possible d’arrêter n’importe quand.
Probablement parce que le jeu n’est pas « concret », contrairement à l’alcool et au tabac, dont on peut relier l’addiction aux substances chimiques / molécules dont ils sont composés.

Je suis prof et on a eu exactement le même problème pour l’addiction aux jeux videos et maintenant aux réseaux sociaux. Il y a eu pendant des années UNE consultation en France et des remarques: « Ben quoi confisquez lui sa console et son portable et on n’en parle plus ».

hello @scarlett la confiscation… mais cela ne resoud pas le fond du problème ni le manque…
Pas simple tout ça !

Merci Tal pour ton partage. Une perle comme toujours

1 « J'aime »