Casino en Ligne : Addictions / Revenus Financiers / Simples Jeux ?

Bonjour à tous,

A la lecture du forum, je lis très régulièrement dans les sujets des personnes avec des vrais problèmes de jeux (au sens addiction) et d’autres qui semblent plus dans un mode loisir ou le gars fait tourner des slots pour passer sa soirée parce qu’il s’embête chez lui devant sa télé ^^
De mon coté, j’ai une autre vision de ces jeux de casino. Je les vois davantage comme un moyen de percevoir un petit revenu mensuel supplémentaire non garanti et de m’amuser avec en achetant des trucs un peu chers qui servent pas à grand chose (en gros des achats plaisirs “non raisonnables”).
De mon coté, donc le jeu est distrayant mais je le perçois plus comme un travail quotidien. Tous les jours, je verse mes 10/20€ sur les sites de casinos que j’ai sélectionné (5-6) et dès que j’arrive à 30€/40€, je fait un retrait & je joue avec le complément avec divers autres seuils de retraits (50-80-100-150-200-…). Autant dire que la plupart du temps, je repars avec 30€ ou rien mais quelques fois je fais des moyens gains (100-1000€). Mais avec les promotions je pense que je m’en sors bien avec le taux de redistribution proche de 97% dans nombre de casinos.
Je m’aperçois bien que je ne représente pas la majorité des joueurs présents ici et c’est pourquoi je voulais :
* avoir votre vision du jeu de Casino
* Avez vous encore une autre façon de voir le jeu que celles que je décris ?
* Que pensez vous de ma vision de voir ces jeux ?

Beaucoup de joueurs espèrent tirer du jeu de petits revenus réguliers… mais peu arrivent à finaliser cette ambition.
D’abord parce qu’ils sont peu nombreux, comme toi, à pouvoir encaisser de petits gains.
Non pas parce qu’ils n’ont jamais la chance de gagner, mais parce qu’ils espèrent toujours encaisser plus… ce qui les perd.
Pour en avoir déjà discuté plusieurs fois avec des acteurs du secteur, je peux affirmer que les joueurs qui restent gagnants à la fin du mois (entendons-nous, je ne parle pas d’un montant à 4 chiffres mais de quelques centaines d’euros pour les plus chanceux) sont les moins gourmands : ceux qui savent s’arrêter à temps et effectuer un retrait quand ils ont réussi à doubler ou tripler leur dépôt.
Nous en avons déjà discuté à maintes reprises sur le forum, nos membres le savent… mais comme la tentation est grande (sans forcément être addict) d’espérer toucher un peu plus, beaucoup de petits gains se perdent dans la nature :wink:
Bref, avant d’espérer rentabiliser ses dépôts, je pense qu’il faut d’abord prendre le jeu comme un divertissement/loisir, sans rien attendre en retour… et si des gains sont à la clé, c’est encore mieux. Cela évite d’être déçu et de sombrer dans l’excès.

Belle analyse !

à partir de quand est-on addict ? là est la question ! je joue presque tous les jours, donc je me considère comme addict aux jeux en ligne, cependant, j’ai des limites que je ne franchis pas, comme beaucoup ici je pense, perso lorsque je dépose ( et ce sont souvent de petites sommes) avec, je l’avoue tous les deux ou trois mois un montant plus important, histoire de tenter un plus gros gain, je ne m’attends pas forcément à gagner, je l’espère, biens sûr, mais, j’accepte aussi en deposant, l’idée que je vais les perdre …mais comme tu le dis si bien ginie, on espère toujours décrocher un gros gain !!! c’est ma façon de jouer, si je gagne moins de 200 euros j’ai tendance à ne pas les encaisser, sauf si j’ai perdu plusieurs jours de suite…là pour me refaire, je prends !

Est-ce que je suis addict au jeu.
Oui et non.
Je crois que je suis née avec. J’ai toujours aimée le jeu. Déjà lorsque j’étais enfant, dès que je voyais un concours, il fallait le faire. J’ai même passée plusieurs fois à la radio. Je fais tous les concours que je vois. Courrier, téléphone, internet etc. Je ne sors jamais sans mon stylo pour faire les courses, pas pour rayer les produits sur ma liste, mais pour déposer des bulletins dans l’urne. Au début, mon époux se moquait de moi et me disait d’arrêter, que je perdais mon temps. Par la suite il à commencé à m’encourager, forcement si on peut partir gratuitement en vacances, ne pas payer la nouvelle voiture etc. C’est quand-même bien. Mais cela prend beaucoup de temps.

Pour les casinos en ligne c’était la même chose. J’ai attendu que les premiers virements soient arrivée avant de lui dire. Au début de cette semaine, j’ai fait les comptes. Et là, une fois de plus il m’encourage de continuer.

Normalement je ne joue pas gros, je n’ai pas envie de perdre de l’argent. Comme certains d’entre vous, dès que j’ai un petit gain, je retire. Et mon compte Neteller se remplit petit à petit. J’en suis conciente que je vais pas avoir un gain à 4 chiffres avec cette façon de jouer sauf avec un jackpot, lequel j’ai eu une fois sans le savoir. La machine me disait que je ne pouvais pas gagner plus de 1600 €. C’est que par la suite que j’ai compris que j’avais eu un jackpot.
J’ai eu de la chance de gagner beaucoup lors de mon premier dépôt, avec de grosses mises ne sachant pas comment fonctionnaient les machines.

Je joue pour le plaisir, mais sans déborder, et cela me permet d’améliorer mon quotidien.

Alors addict???

Je crois qu’on est addict au jeu, lorsque on croit qu’on va pouvoir se refaire. Chose qui arrive rarement.

Lorette-----tu as déjà gagné une voiture?Ou un gain sympa? Raconte-----------des bisous

Je suis addict par période par contre j’ai la chance de pouvoir affirmer que je suis toujours en gain car comme j’avais fait un très beau gain chez tropézia palace je ne suis pas en perte
mais uniquement sur ce site--------
pour les deux autres c’est mitigé
il m’arrivera de ne pas dépenser un yota sur des périodes relativement longues pour moi par exemple deux semaines parfois trois et d’autres moments où les montants seront importants et les pertes aussi--------
pensant que j’étais peut être trop addict justement je n’ai pas fait de dépôt sauf sur tropézia hier mais j’ai perdu------je joue de petites sommes donc ça va--------une vingtaine d’euros sauf quand je suis déchaînée mais là c’est une autre histoire-------hihihihihihihi

Les comportements que vous décrivez ne me semblent pas être de l addiction mais plus de la passion ou un loisir assez frequemment pratique ^^
De mon côté, le seul problème que j ai Ç est quand je gagne des belles sommes j ai tendance à les cramer rapidement derrière en testant de nouveaux casinos ou en faisant des dépôts non raisonnables. Donc au bilan je reste positif mais je me mets sans cesse en risque. Pas si parfait que Ca. ^^

Alors pour ma part je suis une petite joueuse un peu addict
Comme Dytfght je fais de petits dépôts 20 ou 30 euros et si j’arrive à 50 -80 euros j’encaisse car j’ai voulu plusieurs fois laisser sur le casino et à chaque fois passé un petit moment de stabilité ça redescend à la vitesse grand V assez brutalement.

Pour le moment j’essaie d’autofinancer le jeu avec parfois l’apport de quelques dizaines d’euros sur le mois. Après avoir beaucoup dépensé en terrestre le jeu en ligne me convient mieux car je module plus facilement.

Mais j’ai 2 gros travers j’ai du mal à continuer après 30 ou 35 spins sans aucun crédit et la seconde quand vraiment rien ne marche et qu’il faut s’arrêter comme ça me démoralise de ne même pas m’amuser parfois je m’acharne bêtement (à perdre bien sûr) et même pas pour me “refaire” mais juste pour me dire je passe un bon moment. Je suis un peu maso certainement.

Je ne côtoie pas la chance au quotidien comme vous avez pu le remarquer dans les frespins gratuits où tout le monde est logé à la même enseigne donc pour moi le principal est de passer un agréable moment et quand j’y arrive même en perdant un peu je suis ravie.

L’addiction débute dès le moment où vous ne maîtrisez plus rien, à mon avis…
Ce n’est pas le fait de jouer tous les jeux qui fait de vous des joueurs dépendants, car des petites manies régulières, on en a tous et toutes : certains ont besoin d’un café à chaque repas, d’autres courent tous les matins… ça n’en fait pas pour autant des cas pathologiques.
Mais malheureusement, là on parle de jeux d’argent, donc forcément, c’est vilain :wink:
Je pense comme dytfght, les filles : vous considérez le jeu comme un loisir. C’est divertissant, vous en avez besoin à petites doses pour vous changer les idées (en quoi ça diffère d’une séance quotidienne dans une salle de sport, une promenade avec son chien ou un bon goûter, d’ailleurs ?) mais vous n’exagérez pas, connaissez les limites à ne pas franchir et vous les respectez.
Dans ce cas, en quoi est-ce mal de se faire un peu de bien ?
Certaines vont chez le coiffeur ou l’esthéticienne toutes les semaines (voire davantage) et en ont pour une véritable fortune… sans doute bien plus que des joueurs raisonnables qui déposent quelques dizaines d’euros… alors en quoi le jeu est-il moins raisonnable ?
Cela devient dramatique quand on ne sait plus s’arrêter et qu’on éprouve sans cesse le besoin de jouer, au détriment de ses relations humaines (avec ses proches mais aussi avec son banquier ^^).
Tout est une question de modération, et à vous lire, je n’ai vraiment pas l’impression que vous ayez sombré dans le vice et l’excès :wink:
Vous maîtrisez la situation, de temps en temps vous faites une petite folie (qui ne l’a jamais fait, d’ailleurs, que ce soit pour le jeu ou autre chose ?), mais vous faites attention à ce que ça ne dérape pas, histoire de ne jamais vous retrouver du côté obscur de la force !
Vous prenez le jeu comme un divertissement et n’en espérez rien de plus, et si vous arrivez à faire quelques gains, ça vous suffit et vous ne cherchez pas à en avoir davantage (enfin, la plupart du temps ^^)… Et surtout, vous vous êtes fixées des limites, que vous n’enfreignez pas (ou rarement… mais de temps en temps, c’est humain aussi de déroger à ses petites habitudes).

Ginie la différence avec une salle de sport moins bon pour le corps certainement et je ne sais pas si on libère autant d’endorphines sur un jeu en ligne.

Question endorphines, ça serait intéressant de rechercher si des études ont été réalisées à ce sujet, afin de mettre en corrélation le jeu, le plaisir et la dépendance…