Comité de soutien virtuel pour Celdo

Bonjour a tous et plus particulierement a 29 orage 57,je me permets de laisser un message meme si je suis nouvelle sur le forum et que je ne poste pas souvent je vous lis néamoins tout les jours.je tiens a vous dire que face a la maladie il ne faut jamais baisser les bras,je sais de quoi je parle.Je partage ma vie depuis 15 année aujourd’hui avec une personne qui a eu 5 cancers /cancer de l’utérus,cancer du colon plus de colon du tout aujourd’hui,cancer du rein,un rein en moins,cancer de la vessie et actuellement on vient de diagnostiquer un sarcome malsain, chirurgien lundi pour savoir a quand l’opération,malgré tout ca nous avons toujours garder le moral et combattues la maladie ensemble et je peux vous dire que avec nous le cancer n’a pas eu le dessus,nous croisons les doigts pour que cela continue et nous y croyons fort.Alors a vous tous qui rencontrer la maladie ne vous laisser jamais abbattre,je vous souhaites a tous que de bonnes choses et une pleine santé et je vous embrasses/Ps excuser les fautes je ne suis pas tres caler en grammaire.

bonjour celdo
vous avez raison d’y croire
plusieurs ex m’ont été rapportés des personnes qui ne devrait plus être là et 15 ans plus tard ils sont toujours là
si ça peu vous aider de Mars à septembre ou j’ai été opéré dans mon garage qui est assez long plusieurs fois par jours je marchais en disant mort à la tumeur et j’imaginais un marteau piqueur qui détruisais la tumeur pour la réduire en poussière et ensuite en pensée par le sommet du crâne j’imaginais une eau de source limpide qui pénétrait par le sommet de mon crâne qui coulais à travers mon corps et qui entrainais toute la poussière de la tumeur réduite en petit morceaux
la science est grande mais les pouvoirs du corps humain encore plus en conjuguant les deux
on s’en sort
donne nous des nouvelles
pleins de bonnes ondes je vous envois

@celdo, comme le souligne @orage57, le pouvoir du corps humain est immense… Alors certes, il ne faut pas espérer de miracle (quoique… parfois c’est étonnant ce que la volonté peut faire) rien qu’avec la pensée, mais en alliant le moral et un traitement médical, tu multiplies tes chances de l’emporter sur cette sal***rie. Et surtout, être soutenu(e) dans cette épreuve, c’est important. Y compris pour les proches (mais là, on se heurte parfois à la grande muette, côté équipe soignante ^^).
Nous penserons très fort à vous deux lundi.
Et surtout, il ne faut surtout pas hésiter à échanger dans la section “Le Bar”, qui a été conçue pour parler de tout et de rien… Cela peut paraître étrange, comme démarche, alors que ce forum est dédié aux jeux d’argent, mais nombreux sont les membres à avoir affronté cette maladie (personnellement ou en soutien).
Allez, haut les coeurs et gros bisous à tous & toutes.

Merci a 29orage57 ta facon de réagir face a ce fléau est une bonne méthode,nous en prenons note,quand a nous notre méthode est de combatre cette maladie dans l’amour,la volonté et la confiance,jusqu’a maintenant cela nous a plutot bien réussient alors on continuent.En tout les cas merci pour ton soutien.A Ginie,je suis d’accord avec toi des fois le personnel soignant laisse a désirer mais dans l’ensemble mon amie avec ces 5 cancer et pas des moindre a bien etait encadrée et soigner la preuve elle est toujours de ce monde et pour encore longtemps j’espere,j’ai meme un client qui m’a dit ce matin qu’elle etait impressionnante et que ca devait etre une parente a Wonder Woman hihihi.Merci egalement a toi pour ton soutien et je vous tiendrais au courant en passant par la section (Le Bar).Bises a tous et toutes.

@Celdo, il faut une sacré force morale pour résister à 5 cancers différents sans baisser les bras. Félicitation à ton proche touché par la maladie pour sa combativité et pour toi aussi qui le soutien dans ce combat.
Il doit y avoir bcp d’amour entre vous pour avoir assez d’énergie pour déplacer des montagnes.
Bon courage pour la suite !

Bonjour Bandit et merci pour ton soutien,oui effectivement la vie ne nous a pas épargnés mais nous avons appris par la force des choses a nous battre et a ne jamais baissé les bras meme si parfois nous sommes epuisées de tout ca,l’amour et le courage nous portent et nous croyons tres fort une fois encore que nous allons vaincre a nouveau ce crabe de malheur(on va lui faire la peau).Plein de bonne chose a toi et merci encore.

Bonjour,comme promis je vous donnes des nouvelles de notre rdv chez le chirurgien ce matin,confirmation d’un cancer de la peau donc opération prévu le 25/10/2017,tout devrait bien se passer nous avons confiance le chirurgien a l’air trés compétent,ce qui reste impressionnant c’est que mon amie va avoir un trou sur le crane pendant quelques semaines avec bien entendu un pansement a faire changé tout les jours par une infimiere.Voila le moral est bon,l’espoir est la et l’amour nous accompagne alors tout va bien.Bises a tous et hauts les coeurs.

Courage, Celdo.

encore une étape à passer celdo
j’espère de tout cœur la dernière
faire confiance au chirurgien c’est très important un pas de plus vers la guérison
je vous envois de bonnes ondes tout ce passera bien

Merci,merci, oui et une de plus et vraiment nous espérons que ce crabe de malheur va nous laisser tranquille parce que ca devient usant mais dans notre malheur nous avons beaucoup de chance comparé a d’autre alors nous n’avons pas trop le droit de nous plaindre,une fois de plus nous allons le mettre KO.J’ai la chance d’avoir une amie tres combattive face a la maladie elle est formidable et c’est une dure a cuire meme si je sais que parfois elle a n’a ras le bol elle garde espoir et a beaucoup de courage,je profite de ce message pour lui dire que je l’aime fort fort et que je l’aimerais toujours et que je serais toujours a ces coté dans les épreuves que la vie met sur notre chemin.Ungrand merci a vous pour votre soutien et plein plein de bonnes choses.

Celdo

bonsoir
courage à ton amie
tu parles de sarcome malsain tu veux dire malin?
je lui souhaite beaucoup de courage
bonne soirée

Merci sand,oui erreur de ma part,en fait c’est un carcinome spinocellulaire au sommet du crane pour etre plus precise sur le cuir chevelu.Je te remercie au nom de mon amie et de moi meme.Bonne soirée

Ne me remercie pas
c’est surtout ton amie que je soutiens celdo—ne le prends pas mal-----
mais je parle en connaissance de cause—oui l’entourage aide----oui l’entourage aime----oui l’entourage soutient comme il peut------
mais même si tu vis avec cette personne -----
que tu sais ce qu’elle ressent —que tu partages ses peines-----
ce n’est pas toi qui est atteinte -----
je ne vais sûrement pas m’exprimer correctement------
tu ne comprendras peut être pas-----
je souhaite de tout coeur à ton amie que tout se passe pour le mieux
et qu’elle s’en sorte gagnante
cordialement

Je comprends tout a fait ce que tu veut dire et je suis d’accord avec toi,dans la maladie c’est la personne concernée qui souffre dans son corps et dans sa tete mais ce que je peux te dire aussi c’est qu’en 2003 lorsqu’elle a eue une colectomie totale qu’elle a fait une émorragie et quelle a failli y rester,elle s’est battue de toutes ses forces pour rester en vie car elle me savait a ses cotés et c’est cela qui lui a donnée la force de se battre.je ne sais pas comment ca se passe pour toi dans ce cas la mais pour nous le soutien de l’autre est tout aussi important et la personne qui vit a coté de celle qui est malade souffre tout autant certes ce n’est pas la meme souffrance c’est sur!Bien a toi.

Celdo

en effet je me bats pour ceux que j’aime
mais je me bats surtout pour moi même car je ne veux pas mourir
je tire mon chapeau à ton amie pour son courage
car en toute honnêteté il y a des traitements tellement durs à supporter que beaucoup baissent les bras
la maman de ma meilleure amie n’a pas voulu accepter le protocole qu’on lui proposait elle a combattu —seule-----sans personnel médical—pendant 3 mois elle est morte-----c’était un carcinosarcome stade 4
ça laisse peut de chance------ et pourtant elle y croyait qu’elle vaincrait cette saleté
elle a fait 3 récidives----- cette dernière lui a été fatale
jamais elle ne s’est plainte une seule fois toutes ces dernières années
même quand elle était totalement détraquée par les chimios successives

je me dis que oui la volonté—la force de caractère aident -----mais certains protocoles sont très très durs à supporter----
même si je suis soutenue à 200 pour cent par ma famille et mes amis
il y a des protocoles que je n’accepterai pas-------
et c’est là que tout devient très délicat
car personne ne peut comprendre réellement
je ne parle pas uniquement pour moi

la maman de ma meilleure amie est morte d’un carcinosarcome 3 récidives
stade 4
la dernière récidive—elle n’en pouvait plus—pourtant elle continuait de travailler —jamais je ne l’ai entendu se plaindre------ à bergo ils lui ont proposé la chimio
elle a refusé—elle a refusé tous les protocoles----elle a combattu 3 mois persuadée qu’elle guérirait par sa seule volonté--------
mon amie lui en a voulu —elle la trouvait égoîste------
car c’était sa mère et elle a refusé de faire ce que le personnel médical lui avait conseillé

oui l’entourage c’est très bien----oui l’entourage permet d’aider—de soutenir-----
mais l’entourage peut aussi polluer------
j’ai expliqué à mon amie que c’était elle qui était égoïste car sa maman souffrait le martyr et qu’inconsciemment ou sciemment elle voulait juste que ses souffrances s’arrêtent enfin--------
elle est restée sans me parler pendant quelques mois------elle est revenue -------en me disant qu’elle avait compris ce que je voulais lui dire-------sa maman lui avait laissé une vidéo dans laquelle elle lui disait qu’elle avait beau aimer----qu’elle aurait tellement voulu connaitre ses petits enfants mais qu’elle n’avait plus la force de se battre et qu’elle préférait partir-------
pour ma part--------
si je vois que ça dérape dans les prochains mois
je pense que je ne me battrai plus--------
car après toutes ces interventions ----ces douleurs--------- même en donnant le change-------
je n’ai plus envie de revivre ça encore et encore----------
c’est ainsi que je vois les choses et pourtant j’ai mon compagnon qui m’aime et que j’aime de tout mon coeur------mon enfant----ma famille----mes amis--------

c’est pour cette raison que je te dis ton amie a un courage hors du commun et une rage de vivre incroyable et ça c’est beau

@celdo bon courage pour l’opération du 25 octobre de ton amie.

Pour le trou dans le crâne sache que c’est pas grave, notre mamy orage?️?? adorée ??? a quelques trous aussi, à force de collectionner les scatters??? pistolet de la Dead or Alive, elle s’est pris quelques balles perdues. Notre mamy orage est agile mais elle esquive pas tout quand même. Mais comme mamy orage est pragmatique et ecolo, elle remplit (à ne pas reproduire) les petits trous avec des fleurs???, plus besoin de vase…
elle n’a pas la barbe fleurie mais le crâne fleurie. Quand elle sort dans la rue ça lui fait des ombrelles qui la protège du soleil et son amie maya l’abeille ? peut venir la butiner tranquillement, sachant qu’il n’y a plus que maya l’abeille pour butiner mamy orage?
Bisous

bandit Adoré tu vas voir si il n’y a plus que les Abeilles vilain garnement
la dead or alive n’est plus ce qu’elle était plus de combinaisons intéressante
c’est truqué remboursé

Mamy orage adorée, tu as vraiment une perruque blonde?
Ca doit être très dure pour une femme de se raser le crâne pour la chimio tu es très courageuse. Gros bisous je t’aime fort même si je te taquine beaucoup.
c’est un sacré changement car tu es brune normalement.
Tu devrais jouer les Marilyn Monroe et faire un poupoupidou au dessus d’une bouche d’égout avec la robe soulevée dans les airs. Tu envoies la vidéo au sultan ou au bandits de la DoA ça va peut être les attendrir…

Bonjour,

je suis désolée pour vous deux @celdo et bien davantage encore pour ton amie. Elle mérite toute notre estime pour être toujours aussi combattive, car elle se bat encore et encore, alors qu’elle a déjà dû faire face plusieurs fois à cette sal***erie. Elle ne baisse pas les bras… pour elle ? pour toi ?
Elle garde le moral et l’espoir de vaincre la maladie, sans baisser les bras.
Elle aura sans doute des petits coups de blues, qu’elle masquera pour ne pas t’alarmer, à toi de déterminer les “jours sans” afin de l’épauler au mieux.
En fait, par expérience, je me méfie des “durs à cuire”, dans le sens où ils font toujours croire à leurs proches que tout va bien dans le meilleur des mondes. Or, comme l’a souligné @sand, les protocoles et traitements anti-cancéreux sont lourds, très invasifs et super-fatigants (physiquement mais aussi moralement). De temps en temps, il faut savoir craquer et échanger sur ces moments difficiles. D’abord parce que ça ronge de tout garder pour soi. Et ensuite parce que certains proches ont du potentiel pour permettre de passer le cap, en puisant dans leurs forces. Je dis certains, parce que d’autres préfèrent se mentir à eux-mêmes plutôt que de voir la réalité crue. Et là, effectivement, cela peut rapidement devenir toxique et néfaste pour le malade, qui doit prendre sur lui (et qui, en prime, se fait du souci pour autrui et subit un stress supplémentaire en silence… alors qu’il n’a vraiment pas besoin de ça).
Personne ne peut se mettre à la place de quelqu’un d’autre. On peut faire preuve d’empathie, de compréhension à son égard… mais on ne peut pas ressentir sa douleur et ses prises de conscience. On peut juste l’accompagner dans son choix, quel qu’il soit, et l’accepter, même si ce n’est pas ce que l’on aurait souhaité. C’est là que la communication prend tout son sens… car je trouve dommage de rester sur de la rancœur. Surtout lorsque la personne est condamnée. Je pense que ton amie regrettera son attitude le restant de sa vie, @sand… parce qu’elle a forcément impacté les derniers moments en compagnie de sa maman. Forcément qu’on a envie de garder la personne le plus longtemps possible près de soi. On se dit que certes, elle est malade, mais elle est encore là. Peu importe dans quel état. Oui, tu as raison, c’est de l’égoïsme… même si c’est humain et compréhensible. Mais quand on aime quelqu’un, il faut aussi savoir le laisser partir. Et respecter son choix. À chacun son corps.

Bref, pour cet acte chirurgical du 25, nous croiserons les doigts pour que tout se déroule pour le meilleur. Le chirurgien vous a mis en confiance grâce à son expérience, c’est l’essentiel. Il n’y a pas de raison pour que les suites de cette opération se passent mal.
Et puis ça repousse vite, les cheveux, donc après quelques mois, vous ne verrez plus ce trou et je suis persuadée que vous en sourirez même :wink: Car oui, il faut positiver et savoir piocher du bon, même dans le mauvais. Courage à vous deux dans cette épreuve et toutes mes pensées pour ton amie.

Pour Marilyn Monroe, tu m’ôtes les mots de la bouche, @bandit.
J’étais justement en train de m’imaginer les petites bouclettes blondes virevoltant au vent.
Pour les cheveux, c’est l’un des symboles de la féminité donc c’est dur de faire une croix dessus… mais bizarrement, les raser semble moins traumatisant que de les voir tomber par poignées (ou de les récupérer par touffes sur l’oreiller). C’est du moins l’avis d’une personne très proche qui a vécu cette “expérience”. Et puis après, ils sont doux comme du duvet… @orage57 va ressembler à un petit poussin tombé du nid :wink: Pour en sourire : il n’y a pas que les cheveux que tu perds ^^