L'extase vers l'enfer... puis la renaissance

Bonjour,

Je consulte depuis pas mal de temps votre forum et y contribue quelque peu depuis quelques jours. Aussi je souhaitais partager avec vous mon histoire avec le jeu.

Cette histoire a commencé brièvement en 2009. Une publicité d’un casino en ligne, je m’inscris, je perds 300€ en 1 soirée et je clos aussitôt mon compte, connaissant ma personnalité, je perçois le danger que cela peut représenter pour moi.

Puis, il y a un peu plus de 3 ans, à un moment de ma vie où je m’ennuyais j’ai décidé d’aller au casino pour la première fois de ma vie, comme ça, sur un coup de tête. Pour cette première, j’étais bien entendu un peu timide et hésitant. Je ne savais pas vraiment jouer à la roulette, ni au blackjack malgré mes quelques recherches préalables. J’y suis retourné une ou deux fois et suis rapidement devenu à l’aise dans cet environnement et familier des jeux de tables (devenu rapidement accro au blackjack mon péché mignon, devenu mon vice). Après mes congés d’été, mes visites se sont accélérées à vitesse grand V alors qu’une relation sentimentale qui battait déjà de l’aile se termina définitivement.

Pendant les 4 mois suivants, il ne se passait presque aucun soir sans que j’aille au casino. Parfois, je me rendais à quelques soirées entre amis pour faire bonne figure, mais écourtais autant que possible pour aller jouer. Ah cette nouvelle passion qui me faisait tant vibrer et me permettait de m’évader! Parallèlement j’ouvrais des comptes sur des casinos en ligne sur lesquels je jouais. Pendant cette période, je maintenais malgré tout une sorte d’équilibre financier: je gagnais quelques centaines ou milliers d’Euros par ci que je reperdais par là.

Puis j’ai perdu pieds. Je ne saurais vous dire à quel moment exactement ni quel en fût le déclic? Probablement les premiers gains de 10k€ à 20k€ atteints dans des casinos en ligne que j’ai finalement reperdus parce-que trop gourmand… parce-que joueur compulsif, tout simplement. Lorsque l’on atteint de telles sommes, on se convainc que l’on peut y arriver une nouvelle fois. Que cette prochaine fois, il suffira simplement d’être raisonnable. Et j’ai d’ailleurs parfois réussi à repartir « vainqueur » avec de très belles sommes, principalement dans les casinos terrestres: 2k / 5k / 10k / 30k€. Mais l’argent était presque aussitôt englouti dans les jeux pour jouer toujours plus, dans les casinos terrestres mais surtout en ligne. Je peux vous avouer qu’en un peu plus de 3 ans de jeux, je n’ai reçu qu’un seul gain de 3000€ issus des casinos en ligne malgré certaines sessions où j’ai pu atteindre des gains très importants (1x 200k€ / 1x 50k€ / et plusieurs fois plus de 10 à 20k€)… Mais voilà, il m’était toujours impossible de m’arrêter. Je mettais des retraits, continuais de jouer… puis j’annulais ces retraits un à un jusqu’à tout reperdre. Je voulais continuer à jouer, hypnotisé, drogué à l’adrénaline que ces prises de risque provoquaient en moi.

Au début de cette période j’étais assez à l’aise financièrement après avoir reçu un héritage suite au décès d’un être cher. Je ne me suis alors pas soucié de mes dépenses jusqu’à ce que cet héritage soit englouti en quelques mois. Le poids de la culpabilité d’avoir dépensé cet argent ainsi et avec une telle rapidité m’a poussé à me faire interdire volontairement de jeux en janvier 2018. Cette démarche a pris quelques mois (environ 3, oui oui!) et je ne suis pas certain qu’elle fût la meilleure des décisions.

Dans l’impossibilité de jouer dans les casinos terrestres Français, je me suis principalement tourné vers les casinos en ligne dans lesquels je déposais de l’argent sans compter. Mes salaires n’étaient alors plus suffisants pour financer mon rythme de jeu. Sont alors arrivées les premières lettres de chacune de mes deux banques qui, suite à de sacrés découverts sur une période trop importante, me menaçaient d’interdit bancaire. Un an avant, j’avais encore 30k€ sur mon compte bancaire et voilà qu’il me fallait emprunter 10k€ pour éponger mes dettes… Par chance, j’ai pu rembourser cette somme quelques mois plus tard… Malgré cette première déconvenue, j’ai continué de jouer. C’est alors que je me suis rendu compte que j’avais à disposition une épargne mise de côté par mes parents pour moi, environ 50k€… 2 ans plus tard (ces jours ci donc), le total de cette somme avait été retiré pour éponger petit à petit mes dettes de jeu et j’ai même contracté un nouveau crédit supplémentaire de 6k€.

En détresse et conscient du problème que j’avais, parfois, je refermais un compte aussitôt après l’avoir ouvert et perdu mon dépôt. Je pense avoir ouvert un compte dans une trentaine de casinos en ligne… Les casinos les plus fiables refusant de rouvrir mon compte lorsque je leur demandais, je me dirigeais vers des casinos à l’éthique bien plus discutable pour assouvir mon désir de jeu. Si certains acceptaient de clôturer mon compte sans trop d’effort et de ne plus le rouvrir, d’autres m’en firent baver et arrivaient ainsi à me « soutirer » des dépôts supplémentaires jusqu’à ce qu’un ultime effort me permette de le clôturer. D’autres même, allaient jusqu’à me recontacter par téléphone plusieurs mois après la clôture du compte afin de me proposer bonus, cashback et autres freespins, qui me faisaient replonger de plus belle (car oui, j’ai réussi à prendre des « pauses » dans le jeu parfois et me contenir quelques jours, semaines ou mois.

Navré pour cette chronologie quelque peu décousue dans laquelle je n’ai pas tout mentionné mais j’ai essayé de vous donner un aperçu plus ou moins exhaustif des dégâts que peut causer le jeu chez certaines personnes. Moi, une personne plutôt éduquée, sensée et socialement bien intégrée, j’ai réussi à tomber dans le piège du jeu compulsif. En 3 ans, j’ai vécu des moments d’exaltation ultime comme j’ai vécu des moments, bien plus nombreux, de stress, d’anxiété dus à ma situation financière. Le démon du jeu m’a hanté, cette bataille constante dans ma tête entre la tentation de jouer pour me « refaire » et la conscience que cela ne ferait qu’empirer ma situation financière. Le pire, c’est que le jeu m’a complètement vidé: pendant toute cette période, il fût la seule chose pour laquelle je vibrais, tant et si bien que tout le reste me paraissait fade, insipide et inintéressant. Sans parler de dépression, je dirais que le jeu m’a mis dans un état de léthargie chronique où ce que je considérais auparavant des plaisirs de la vie ne me faisaient plus réellement envie.

Mais dernièrement, c’est le jeu lui-même qui est devenu insipide et ne m’envahissait plus de cette excitation d’antan. Je faisais ainsi des dépôts par centaine voir millier d’Euros en espérant, tel un drogué, retrouver la sensation des premiers shoots, en vain. Ces sommes englouties comme pour me ranimer ne me faisaient même pas réagir. J’estime avoir dépensé pas moins de 125k€, argent qui, vous l’imaginez bien, auraient pu servir pour des projets bien plus constructifs.

Mais voilà, j’ai décidé de faire le deuil de cet argent perdu et surtout ne plus dépenser un seul centime dans les jeux d’argent. Aussi vendredi soir dernier, tel un fumeur consommant sa cigarette pour se dégoûter une dernière fois avant d’arrêter une fois pour toute, je suis allé une jouer au casino (à l’étranger). Le lendemain je suis allé à une séance d’hypnose pour m’aider à mettre derrière moi cette addiction, ne plus jamais rejouer et retrouver mon bonheur d’antan :slight_smile: Je sens que ma décision profonde d’arrêter le jeu, couplée à l’hypnose ont tué ce démon qui résidait en moi. Je sais bien entendu qu’il ne faudra pas que je tombe dans le piège du « juste » une fois, qui pourrait le raviver à nouveau et pour longtemps. Cette expérience, je la relate afin pour moi de boucler la boucle, comme un symbole de la fin de mon addiction.

J’espère aussi qu’elle en aidera certain.e.s à ne pas tomber dans le même piège ou plutôt, à les convaincre de s’en sortir dès à présent. Je me rends compte que mon cas est peut-être extrême, que les sommes sont particulièrement importantes en si peu de temps. Mais sâchez que nous pouvons tous avoir nos faiblesses dans certains moments de vie, et le jeu ne pardonne pas. Cela n’arrive pas qu’aux autres et l’addiction aux jeux d’argent est vraiment puissante. Cette dualité entre excitation provoquée par le jeu/décharge d’adrénaline et la chasse de pertes la rende particulièrement vicieuse.

Voilà, je tourne une page de ma vie, certainement pas la plus glorieuse, mais sors avant tout heureux de me sentir fort et serein d’en avoir fini avec le jeu. Et même si « la consultation » est un peu cher payée, le processus suivi pour sortir de cette addiction, la réflexion qu’il l’a accompagné, m’ont permis d’identifier un problème plus profond en moi qui explique notamment ce comportement. Il me reste encore à travailler sur moi, mais quel soulagement de mieux se comprendre!

Je continuerai probablement de traîner mes galoches par ici pour tenter d’en aider certains en relatant certaines expériences ou partageant mes opinions. Je souhaite que pour vous tous le jeu reste ce qu’il est et doit être, un jeu et non une addiction qui vous détruit à petit feu.

Enfin, et si Ginie est d’accord, pour ceux qui souhaitent lever le pied, voire même arrêter, je vous invite à consulter ce site qui est particulièrement bien fait: https://www.institut-jeu-excessif.com/ Il décortique, explique les raisons et conséquences du jeu pathologique et offre surtout des pistes pour en finir avec cette addiction. Je l’ai trouvé très instructif.

Bien à vous.

8 « J'aime »

Merci pour ton témoignage, @HeyBlondie69… et ton courage !
Prends bien soin de toi et sois prudent car la tentation reste toujours tapie dans un petit recoin du cerveau (elle a malheureusement tendance à ressurgir pendant les moments délicats de la vie, ceux qui te fragilisent moralement et t’incitent à rechercher le réconfort dans le jeu, qui t’apporte éphémèrement une bonne dose d’adrénaline et d’endorphine).
Le sevrage, puisqu’il s’agit bien de cela, nécessite du temps et une grosse prise de conscience (mais ce travail sur soi-même, tu l’as déjà réalisé). Ainsi qu’une vigilance de chaque instant.
Je te souhaite le meilleur pour la suite, sans jeux d’argent (même pas une petite carte à gratter ^^ plus jamais !), bien évidemment.

Ps : le site L’institut du Jeu Excessif est mentionné sur SoSCasino (en bas de chaque page) et plusieurs membres l’ont déjà cité, il n’y a pas de souci, c’est une excellente référence :wink:

4 « J'aime »

Tout d’abord @HeyBlondie69 je dis bravo d’avoir su réagir bravo pour cette démarche en te souhaitant de trouver ton bonheur ailleurs.

C’est un superbe témoignage criant de vérités ou chaque joueur se reconnaîtra ici ou là.

L’hypnose thérapeutique peut être effectivement une excellente solution mais … le résultat sera en fonction et a la hauteur de la volonté réelle du joueur et de sa capacité réelle de vouloir arrêter le jeu.

Plus la determination de la personne (du sujet qui reste le seul decideur) sera forte et encore mieux si en amont on a réussi a identifier « les causes » amenant au comportement compulsif plus le succes sera durable.

C’est une belle décision et j’espère que tu viendras nous donner des nouvelles.
Bonne route dans ta nouvelle vie :smiley:

2 « J'aime »

Beau et courageux témoignage, je pense que tu vas continuer quelques séances d’hypnose pour assurer la pérennité de ta décision puisqu’il paraît qu’il faut minimum 21jrs pour changer une habitude.

Je remarque au fil des discussions qu’il y a souvent au départ une faille profonde, une déchirure chez le joueur.

2 « J'aime »

@Mamounette :+1: 21 jours pour en changer ou en créer de nouvelles.

Re-

@Ginie, merci à toi et merci pour tes sages interventions sur ce forum. Je sais que je n’y participe que depuis peu mais le consulte depuis suffisamment longtemps pour apprécier tes qualités de diplomate (notamment) :slight_smile:

@tal2013 et @mamounette Merci pour tes commentaires. Je vais rester en contact avec l’hypnothérapeute qui est par ailleurs addictologue pour le tenir informé de l’évolution. Pour le moment, pas de nouvelles séances prévues. C’est cette même personne qui m’avait d’ailleurs aidé à arrêter de fumer avec succès. Je suis d’accord avec vous, la décision et la motivation du sujet sont décisives, l’hypnose la béquille. Sans me sentir invincible, je suis convaincu de mon choix, je sais que pour m’en sortir il faut « simplement » continuer d’arrêter. C’est tout simplement ce que je ferai. Ginie me conseille de faire attention dans les moments délicats. J’ai su réaliser, comprendre que le jeu est en réalité la cause de ma tristesse et mon angoisse et non la solution, et ces 3 années fûrent à vrai dire les plus délicates de ma vie. Maintenant sorti de cette logique, je suis confiant :slight_smile:

Merci pour vos encouragements.

2 « J'aime »

Je te souhaite de réussir dans ta démarche , c’est très fort ce que tu dit et ça donne a réfléchir sérieusement sur nos pratiques habituelles des joueurs de casinos

Pour un addict (quelle que soit son addiction, d’ailleurs) tout doit partir de cette volonté d’en finir avec sa dépendance… la décision doit venir de la personne elle-même car seul un choix personnel (issu d’une longue réflexion) permet de s’en sortir.
Se forcer à arrêter de jouer pour faire plaisir à ses proches n’a pas le même impact et risque de ne pas durer. Il faut que le joueur soit lui-même à l’origine de la démarche.

Donc pour résumer : je suis sûre que tu resteras sur le « droit » chemin, @HeyBlondie69, car tu en as décidé ainsi et tu es déterminé à y arriver :wink:
Et si, à un moment, tu sens que tu risques de remettre un pied sur cette pente savonneuse, hop, une petite séance d’hypnose (tu as l’air d’être particulièrement réceptif ^^) !

1 « J'aime »

Cette histoire me donne envie de pleurer.
Je vis la même chose depuis un bon moment.
Et impossible pour moi de me faire soigner car pas la force et la détermination de commencer.
Bon courage à tous ceux qui sont dans le même cas,c’est extrêmement difficile.

2 « J'aime »

Il ne faut pas s’avouer vaincue. Stopper les jeux d’argent est possible. Mais ça se fait progressivement, un petit pas après un petit pas. Et parfois, tu avances d’un et tu recules de deux… mais tu continues quand même à avancer.
Beaucoup de joueurs ne se lèvent pas un matin en se disant « aujourd’hui, j’arrête ! ».
C’est un long travail sur soi qui peut prendre toute une vie (car la vigilance doit toujours être de rigueur, la tentation restant latente).
Et c’est, comme tu t’en es rendu compte, toujours le premier pas qui est le plus difficile. Une fois la décision prise, le soulagement ne sera pas bien loin.

Ginie, je te confirme:
1/ je le fais évidemment pour moi, car en plus de ne plus me procurer de « plaisir », je sais que continuer n’aurait fait que détruire un peu plus ma vie, c’est déterminé à en finir que j’ai abordé cette séance, en comprenant bien que cela impliquait de ne plus JAMAIS rejouer.
2/ je suis en effet réceptif à l’hypnose, voilà 1 an que j’ai arrêté de fumer grâce à ce praticien, moi qui était un gros fumeur depuis 15 ans. Depuis cette séance, même lors de soirée quelque peu arrosées ^^ l’envie de fumer ne m’est jamais revenue
3/ même si c’est évidemment bien plus frais pour la séance pour en terminer avec le jeu, je peux te/vous dire que je sens déjà une différence. Le démon me semble être parti, je pense aux jeux bien sûr, mais la tentation n’est plus là. Encore une fois, sans me sentir invincible, je crois que cette porte dans ma tête a bien été verrouillée, le démon est derrière moi, la clef est jetée :wink:

1 « J'aime »

Yasmine,

La solution ultime est en effet de se faire soigner car le joueur compulsif est dans un engrenage duquel il est pratiquement impossible de se sortir seul. Je parle en connaissance de cause, j’ai pu avoir d’autres comportements addictifs dont j’ai pu me défaire seul. Mais malgré mes décisions, le jeu, comme la cigarette m’ont demandé un soutien extérieur pour me sortir.

Pour limiter la casse, il y a tout de même quelques solutions qui sans avoir soigné la racine du problème, ni l’addiction, te permettront de limiter ou d’éviter de continuer à (trop) dépenser ton argent. Voici quelques pistes:

  • Se faire interdire de jeux en France: si tu joues dans les casinos terrestres, cela t’aidera évidemment (ainsi que sur les site FDJ et Poker autorisés en France)
  • Avec ta banque:
    1/ Leur demander de bloquer les paiements en ligne ou demander une carte de retrait uniquement
    2/ Limiter le plafond de ta carte pour t’éviter de trop retirer/ou payer
    3/ Si tu as besoin de ta carte pour payer en ligne, tu peux aussi changer le numéro de téléphone sur lequel tu reçois le code pour finaliser les paiements en ligne (et le donner à un ami de confiance qui sera disponible pour t’aider). Attention cependant, certains casinos (les plus malhonnêtes d’ailleurs, ne demandent pas ce code
  • T’autoexclure de tous les sites où tu es inscrite en mentionnant ton addiction aux jeux. Les plus sérieux n’autoriseront pas sa réouverture ensuite.

Egalement, il est important de te trouver une nouvelle activité/loisir et t’entourer de tes amies et famille plutôt que de t’en éloigner.

Enfin, si tu joues aussi en partie dans l’espoir de récupérer tes pertes, comprends bien que cela est impossible. La meilleure solution pour combler tes dettes est encore d’arrêter de faire des dépôts et recommencer à épargner et profiter de ton argent autrement :slight_smile:

Courage à toi.

1 « J'aime »

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Besoin de se changer les idées entre deux visites chez le médic

Coucou drazziktu dois juste profiter de tes jolis gains en attendant les beaux jours lointains😜

2 « J'aime »

Bonjour à tous , Je vous suis depuis pas mal de temps maintenant et j’ai décidé de m’inscrire aujourd’hui…

Je trouve que ton témoignage est très important!!!..A rappeler de temps en temps d’ailleurs…Je ne suis pas encore addict mais je pense que j’irai sur les différents sites pour me faire aider…Parce que d’après ma lecture, le jeu fait perdre plus d’argent qu’il n’en rapporte…Belle journée à vous

2 « J'aime »

Bienvenue a toi @marie42300 :+1::+1:

Heyblondie

bravo pour ton témoignage car il a fallu une bonne dose de courage certainement pour te lancer dans cette prise de conscience et surtout d’être assez humble pour venir en témoigner sur ce forum. Bravo également pour cette force de caractère je dis chapeau bas…je trouve que c’est très bien que tu partages ton expérience en protégeant les autres joueurs compulsifs bravo à toi

Merci pour vos messages.

@marie42300 Il est en effet important de rappeler les effets néfastes du jeu chez certaines personnes. Il y a différents types de joueurs, mais je pense que comme chez les fumeurs la plupart sont addicts à un degré plus ou moins élevé. Comme chez les fumeurs, peu sont capables de jouer une fois de temps en temps. Le problème c’est que comme pour la cigarette lorsque l’on commence, on se dit « mais non, moi je vais pas être addict, je peux m’arrêter quand je veux! »… Sauf que tout d’abord, on ne veut pas… Et quand on veut, on ne peut pas. Bien entendu chez certaines personnes, et selon la personnalité, cette addiction est modérée et ne fait pas trop de dégâts. Chez d’autres comme moi qui peuvent être jusqu’au-boutistes et démesurés, cela peut faire des dégâts bien plus importants.

@sandy je ne parlerai pas de courage, car en soi, je décide d’en finir avec l’auto-destruction. C’est plutôt de force dont j’ai eu besoin, de force pour éviter de retomber une 100ème fois dans le piège du, juste une fois, je vais me refaire etc. Je sais que rejouer ne ferait (n’aurait fait) que prolonger cette destruction, comme je l’ai fait tant de fois en me disant « allez une dernière fois et après c’est fini ».

La petite update, pour les autres, voilà déjà quelques temps que j’ai pris ma décision de ne plus rejouer en m’aidant par l’hypnose comme je l’ai expliqué. Dès la sortie de la séance, je sentais que quelque chose était déjà derrière moi. Depuis, je n’ai évidemment pas rejoué et surtout la tentation a disparu. Je pense aux jeux bien-sûr, je regarde encore quelques video de gambling online, mais la tentation a disparu. Au fond de moi, je sais que c’était en quelque sorte une dernière chance pour définitivement en terminer avec le jeu. Il était vraiment temps pour moi de passer à autre chose et avancer dans des projets plus constructifs pour moi.

1 « J'aime »

Merci @zikk
J’aime bien me perdre un peu parfois dans de nouvelles expériences quitte à me mettre en difficulté et ensuite trouver la force d’être radical et en finir une fois pour tout avec telle ou telle mauvaise habitude. C’est mon mode de fonctionnement: à fond, puis plus rien, plutôt que modéré tout ma vie :wink:
Je ne sais pas si tu as déjà tenté l’hypnose, cela marche chez certaines personnes comme moi c’est indéniable. Il y a un an, l’hypnose m’avait déjà aidé à en finir avec le tabagisme du jour au lendemain. J’étais pourtant gros fumeur (au jusqu’à 3 paquets par jour et depuis 20 ans). L’hypnose aussi m’aide clairement pour en finir avec le jeu. La décision je l’avais prise avant, la prise de conscience était déjà là, mais le démon était plus fort que moi. Depuis ma séance d’hypnose, il est parti. Je pense au jeu, mais entre le jeu et moi s’est dessiné un précipice que je ne souhaite plus prendre le risque de sauter et peut-être retomber à tout jamais.

1 « J'aime »

Merci pour ton témoignage HeyBlondie69.
Ça m’a fait vraiment réfléchir. Perso je suis trop radin pour dépenser des grosses sommes dans le jeu et je ne peux pas me permettre non plus.
Mais je ne suis pas à l’abri et même si j’ai déjà gagné quelques belles sommes (pas comme toi, 3000 c’est mon maximum) quand je fait le bilan, je n’ai rien gagné, même je pense que j’ai perdu.
Je me rends compte parfois que je préfère jouer en ligne ou aller au casino que d’être avec des amis.
Merci encore et j’espère que t’arrives à surpasser tout ça. Bon courage.